Les sept rues de Cusco qui commencent par le chiffre 7

Le centre historique de la ville de Cusco regorge d’histoires et de détails peu communs. Entre autres, les sept rues qui commencent par le numéro sept. Ce chiffre est considéré comme sacré dans de nombreuses cultures. Chez les Incas, le chiffre 7 est relié notamment à l’arc-en-ciel, un des phénomènes naturels les plus importants dans leur vision du monde. De plus, hasard ou non, les sept couleurs de l’arc-en-ciel sont représentées sur le drapeau de la ville de Cusco, ancienne capitale inca.

On connait les sept péchés capitaux, les sept sacrements de l’Eglise, les sept notes de musique, les sept Merveilles du Monde, antique et moderne, les sept nains … mais connaissez-vous les sept rues de Cusco qui commencent par le chiffre 7 ?

Voici les 7 rues :

Siete Mascarones

Un certain espagnol, Don Mascareñas, vivait dans cette rue avec ses six fils qui l’aidaient à modeler et fondre des pièces en bronze destinées aux portes des églises de la ville.

Siete Ventanas – Sept Fenêtres

Avant la destruction du temple San Agustin, il existait une résidence qui comportait quatre grandes fenêtres et trois petites. De nos jours, ce chiffre ne correspond plus au nombre de fenêtres des édifices actuels.

Siete Cuartones – Sept Lattes

Son nom lui a été donné à cause de sept grosses pierres qui formaient des lattes alignées sur l’ancien lit de la rivière Saphy. Aujourd’hui, nous ne pouvons en observer plus qu’une seule, qui se trouve dans la rue Saphy, car les autres ont été perdues durant la construction de la nouvelle ville.

Siete Diablitos – Sept Diables

Dans le passé, les amoureux se retrouvaient dans cette rue étroite en quête d’un peu d’intimité. On raconte que ces couples étaient tentés par le diable et que beaucoup de femmes rentraient avec un « domingo 7 » (enceinte). Actuellement, la rue a perdu de son charme et intimité en raison de la grande quantité de personnes qui visitent le centre historique de Cusco.

Siete Angelitos – Sept Anges

Cette rue se trouve à la droite de Carmen Alto. Sous l’avant-toit d’une vieille maison, on pouvait observer les figures de sept anges qui ont été peints selon les ordres de Blas de Bodabilla, ancien propriétaire des lieux.

Siete Culebras – Sept Serpents

Sans doute une des rues les plus belles de Cusco. A l’époque inca, elle était appelée Amaru Ccata (Amaru = serpent en quechua) et était liée à la Plazoneta Nazarenas. On peut donc retrouver sur les murs de l’actuelle Casa de las Sirenas, 14 serpents gravés en relief, 7 de chaque côté. De nos jours, on peut toujours les retrouver, avec un peu de patience et un bon œil.

Siete Borreguitos – Sept Moutons

Son nom fait référence aux personnes qui passaient par cette rue pentue avec leur bétail et bêtes de somme. De temps à autre, on peut encore observer quelques personnes en habits traditionnels se promenant avec des lamas ou petits «borreguitos », à la recherche d’un peu d’attention.

About Author

client-photo-1
Alexandre Hadjimanolis

Comments

Laisser un commentaire