City tour gastronomique à Cusco !

Un tour original et savoureux qui fera découvrir aux plus gourmets d’entre vous les nombreuses qualités de la cuisine péruvienne ! Vous salivez déjà ? … C’est parti pour le City Tour gastronomique de Cusco !

La gastronomie péruvienne a conquis le monde entier avec sa mosaïque de saveurs qui reflète un pays aux multiples facettes. Il serait bien dommage de passer à côté de ce patrimoine culinaire lors de votre voyage au Pérou. C’est pourquoi nous vous avons concocté une journée gourmande, riche en découvertes culinaires, qui saura satisfaire vos papilles.

Tout d’abord, direction le marché avec Selia, tenancière du restaurant Mama Seledonia à la Calle Ruinas. Cette cuisinière péruvienne nous emmène au marché Casccaparo, juste derrière le grand marché San Pedro. On passe d’étals en étals : pommes de terre, légumes, fruits, viande, fruits de mer et herbes aromatiques. Le marché grouille de monde et déborde de produits frais. Une fois nos emplettes terminées, nous prenons la direction du restaurant.

Marché de San Pedro

On enfile un tablier blanc et on commence le premier plat : une salade de mangue et quinoa pour l’entrée. Mama Selia nous montre l’art de cuire la quinoa puis nous découpons la mangue, le poivron, le concombre et quelque feuilles d’épinard. Une entrée fraiche et légère. Nous préparons ensuite le fameux Piccante de Queso, un plat cuzquénien avec lequel notre cuisinière a remporté deux concours de cuisine. On commence par faire la mise en place, c’est-à-dire découper chaque ingrédient :

  • Sauce aji (piment jaune, oignon et ail mixés
  • Une tasse de lait)
  • Quelques pommes de terre péruviennes
  • Queso paria (fromage à pâte dure et très salé)
  • Queso andino (fromage un peu type mozzarella)
  • Le Huacatay, herbe aromatique des Andes

On mélange le tout un par un (dans l’ordre de la liste) afin d’obtenir une sauce crémeuse. On la sert ensuite sur une feuille de salade à côté d’une petite pyramide de quinoa. A déguster directement ! Un vrai délice ! On attaque ensuite le dessert, Vinua, invention de notre chère cuisinière. On forme des quenelles de quinoa mélangée à des fruits secs (cacahuètes, noix de pécan, amandes et raisins secs) que l’on plonge dans l’huile pour faire croustiller. Elles n’absorbent pas le gras car le mélange est très sec ! A côté, on prépare une petite sauce au vin rouge avec du sucre avec laquelle on nappera les croquettes de quinoa. Pour terminer en beauté, mama Selia nous prépare un cocktail : le Chicha Sour. A base de maïs fermenté dans du pisco, on y ajoute une sorte de liqueur de mais violet (chicha morada), un peu de citron et des glaçons. Un cocktail frais, sucré et même plutôt fruité étonnement. Un cours de cuisine riche en découvertes et un menu gourmand qui a bien surpris nos papilles !

Chicha sour

On continue notre journée gastronomique avec un atelier chocolat au Choco Museo ! Jose sera notre chocolatier pour ces deux heures de découverte du monde du cacao. Depuis la récolte jusqu’à la plaque de chocolat, on découvre toutes les étapes de fabrication de ce produit tant aimé des Suisses (et des autres aussi bien sûr). José nous fait déguster les différentes sortes de cacao du Pérou. Parmi elles, deux sont endémiques du pays et font partie des plus chères au monde ! Le cacao de la région de Cusco renferme des saveurs de café, on le remarque tout de suite. Puis on sélectionne les bonnes fèves de cacao et on les torréfie dans une casserole en terre cuite. Une fois un peu noircies, on enlève leur enveloppe et on les pile dans un mortier afin d’obtenir de la pâte de cacao. Rien ne se perd ! Jose nous prépare un thé avec les restes d’enveloppes de fèves. Puis avec notre pâte de cacao, on prépare un délicieux chocolat chaud ! Finalement vient l’étape du moulage. On choisit notre moule et les ingrédients que l’on désire mettre avec nos chocolats : amandes, noix de coco, Oreo, sel, café, etc. Après un quart d’heure au frais, nos chocolats sont prêts ! On est plus que ravies de nos créations.

Limbus bar- restaurant

Pour terminer la journée en beauté, au coucher du soleil, nous nous rendons au Limbus resto-bar situé dans les hauts du quartier de San Blas. Ce bar offre une vue magnifique sur Cusco. Mais c’est derrière le bar que l’on s’aventure ! Au côté de notre barman Mathias, on confectionne un Pisco sour dans les règles de l’art : du pisco, du citron, du sirop de canne, des glaçons et de… l’œuf ! On shake le tout avec entrain et voilà, notre Pisco sour est prêt. Ne reste plus qu’à y ajouter 3 gouttes d’Amargo de Angostura pour neutraliser le goût de l’œuf. Une boisson fraiche et festive qui clôt une belle journée bien gourmande ! Santé !

About Author

client-photo-1
Alexandre Hadjimanolis

Comments

Laisser un commentaire